humeur

Le temps commence a être long

C’est long, et parfois je ne suis pas très content. Je voudrais sortir avec papa quand il va au travail mais il veut que je reste avec maman à la maison. C’est toujours pareil : Je n’ai pas le droit de sortir encore ! Voir tout ceux que j’aime a travers le téléphone ne me suffit plus, je voudrais aller chez eux moi. Mais eux aussi me disent que je ne peux pas. Alors je suis fâché.

Non, je ne m’ennui pas. Maman me trouve plein de chose à faire et je fais plein de bricolage avec papa. Mais je ne comprend pas très bien la situation. Je ne veux plus que les gens soit malades comme ça je pourrais revoir tout le monde, même mon copain Léo et je pourrais aller à la plage aussi, pour jouer aux sables. Papa il est gentil, pour me faire patienter, il a mis du sable dans une grande caisse et je joue avec mes pelles et mes tracteurs avec.

Hier papa m’a appris quelque chose de rigolo que je faisais avec maman avant. Alors je suis allé la voir et je lui ai dis : « Maman fais nez-nez comme quand tu étais bébé » elle m’a répondu que c’était quand j’étais bébé -moi- mais elle s’est trompé ! J’ai répété « non quand tu étais bébé, avec moi tu faisais nez-nez c’est papa qui l’a dit ». Et elle a rigolé mais on l’a fait et j’aime bien ! Maintenant, je lui réclame souvent. Je l’aime bien ma maman, d’ailleurs, je lui dit beaucoup ! C’est nouveau pour moi de dire -je t’aime- souvent, avant je ne le disais pas ou très peu. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai besoin de le dire en ce moment, même à mon papi au téléphone.

Je commence à avoir un drôle de caractère papa a dit. J’ai des réflexions comme « Quoi ! Je parle ! » ou quand maman veut faire une photo j’ai dis « Pose ton téléphone et mange ! » Mais c’est parce que je suis grand moi. Papa et maman parfois, se regarde et souris, je les voient, alors moi aussi je souris ! J’ai plein de nouvelles expressions, je parle beaucoup, j’ai toujours beaucoup parlé c’est vrai, mais encore plus depuis quelques temps. Maman m’écoute toujours, papa un peu moins parfois quand il est dans la lune !

A bientôt,
Simulus*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *